SAUVAGE JEREMY

"Ostéopathie, la vie en mouvement"

L'ostéopathie pour les nourrissons.

Durant la grossesse et surtout pendant l'accouchement, le nourrisson subit des pressions exercées par les contractions utérines. Elles ont un effet positif et dynamisant sur le corps du bébé et normalement l'enfant récupère spontanément. Lorsque ce n'est pas le cas, l'intervention de l'ostéopathe est souhaitable.

Oui, mais pour quels motifs ?

Lorsque bébé :

- A des difficultés à téter ou avaler, difficultés liées à l'allaitement,

- Regarde toujours du même côté, voit son crâne s'aplatir, se déformer,

- Pleure souvent et n'arrive pas à se calmer, a des problèmes de sommeil et est tout    le temps agité,

- Se tient en forme de virgule, en torsion ou se jette régulièrement la tête en arrière,

- Régurgite, présente des coliques, son ventre est tendu, a des difficultés à faire ses    rots et/ou a souvent le hoquet,

- Est né prématurément,

- Est né à l'aide de forceps ou de ventouses, 

- Malposition ou malformation intrautérine, 

- ...

Et mes plus grands enfants nous direz-vous ?

L'ostéopathie s'adresse aussi aux enfants ; elle leur sera utile lors de leur développement moteur et psychosocial. Il est conseillé aux parents d'y recourir lors de la découverte de différents troubles comme :

- Troubles de la statique (scoliose, lordoses, cyphoses), marche asymétrique, retard      moteur,... ;

- Trouble du comportement ou de l'apprentissage (manque de concentration, ne        tient jamais en place,...) ;

- Mais aussi tous ces petits maux à caractère répétitif tels que rhumes, otites,            conjonctivites ;

- Sommeil perturbé ;

- ...